les cocottes rousses Menu
Retour aux coups de coeur
les cocottes rousses
visuel slider

Plein gris

de Marion BRUNET

Éditions Pocket Jeunesse, janvier
Prix : 16.90 €

COUP DE COEUR • Roman enquête - thriller • Par Sophie • 17 mai 2021

On plonge avec délice dans l'Odyssée glaciale d'une auteure primée, Marion BRUNET, qui revient avec un huis clos haletant où se mêlent l'intime et les peurs qui sommeillent en chacun de nous.

Ici, pas d'archéologue ou de riche héritière, seulement cinq adolescents, des presque adultes, des grands enfants, embarqués sur un voilier dans un périple funeste, le long des côtes irlandaises. Ils sont cinq donc, deux filles et trois garçons. Quatre se connaissent depuis toujours et le cinquième a débarqué, il y a quelques mois, au sein du quatuor magique.

C'est l'été, enfin. Leur dernier été ensemble, ils le devinent. Après une scolarité brillante, le bac en poche, tous vont s'envoler et quitter leur Bretagne natale. Alors, avant le grand départ, le quintet indestructible décide de s'offrir un dernier tour de piste, une dernière escapade, plus longue, plus lointaine et plus risquée que les précédentes.

Les parents, les grands-parents ont toute confiance en eux, ces gamins naviguent ensemble depuis l'enfance. On les laisse embarquer, fiers de leur autonomie, de leur courage et ravis de l'expérience inoubliable qu'ils s’apprêtent à vivre. Inoubliable, c'est le mot juste.

Le roman s'ouvre sur une vérité crue, brutale même. Clarence est mort. Lui, le meneur à la beauté solaire, le tyran dont chacun recherchait l'approbation. Aucun doute n'est possible, face à son corps flottant au grès des vagues océaniques, Clarence est mort. Reste à savoir comment…

Banal accident de navigation ou meurtre en toute amitié ?

Avec « Plein Gris », Marion BRUNET a imaginé un thriller excellent, cruel et glaçant, où les personnages sont de bons suspects, de probables meurtriers mais surtout de vrais naufragés.

L’auteure égraine les indices, les fausses pistes, les retours en arrière pour mieux manipuler le lecteur qui se laisse faire, bien volontiers.

A conseiller aux lecteurs à partir de 15 ans.

Qui a tué le leader de la bande ? Sur le voilier pris dans la tempête, chacun suspecte l'autre...

Lorsque Élise et Victor découvrent le corps de Clarence, noyé près de la coque de leur voilier, Emma comprend que leur croisière a définitivement viré au cauchemar. Avec la disparition de son leader charismatique, ce sont tous les secrets de la bande qui remontent à la surface, les rancœurs et les lâchetés qui régissent toujours un groupe. Et quand une tempête terrifiante s'annonce, les émotions et les angoisses se cristallisent dans une atmosphère implacable...

Derniers Coups de Coeur

visuel slider

BD – Ce que nous sommes

de ZEP

Quand il s'échappe de Titeuf, ZEP voit loin et donne à réfléchir aux place et rôle de l'homme sur terre.
Il anticipe le monde de demain.

Et c'est passionnant.

Après "The End", qui révèle la puissance de la nature tel un thriller botanique où les arbres se rebellent contre l'humanité, sa toute dernière BD "Ce que nous sommes" explore le "nous" augmenté.

Il pose la question de l'accès au savoir selon l'appartenance sociale grâce à l'assistance technologique dans une société hyperconnectée.

ZEP offre une fois de plus, avec Constant, son héro, une BD futuriste voire anticipatrice (?) qui invite aux questionnements philosophiques de l'Evolution et de ses dérives existentielles.

L'homme dans la BD de ZEP est augmenté. Plus la peine d'être scolarisé. Constant a appris 15 ans d'école en 3 minutes.
Il parle 12 langues. La nourriture, les boissons, tout cela a disparu, au profit de gélules.
La sexualité ? Virtuelle. Vous pouvez être ce vous voulez quand vous voulez.

Le Data Brain center stocke toutes les intelligences. Constant fait partie de la première génération à être née avec un second cerveau numérique.
30 ans qu'il existe.
Mais s'il a le pouvoir d'augmenter l'homme, il n'a pas le pouvoir de réduire les inégalités.

En résumé, plus on a les moyens, plus on est augmenté.

C'est percutant, c'est brillant et cette lecture ouvre et éclaire bien plus que les yeux !



COUP DE COEUR • BD adulte - Roman graphique • Par Sophie • 19 juin 2022
En savoir plus
visuel slider

Léopoldine

de Thierry CONSIGNY

Léopoldine, fille aînée et enfant chéri de Victor Hugo se noie le 4 septembre 1843. Son père a quarante et un. Déchiré par la perte, il se réfugie dans le silence pendant trois ans.

Une période de déflagration pour l'homme meurtri en son âme. Lui qui ne cessait de composer, ne publie plus un seul poème, plus un vers, plus rien. De ces trois années muettes vont émerger ses plus grands chefs d'oeuvre, les plus violents aussi.

Conservateur, proche du pouvoir, Hugo devient révolutionnaire. Il fuit les faussetés mondaines, les postures, les impostures, les artifices. Il hait les mensonges qui oppressent et les richesses qui écrasent.

De ce qu'il avait nommé "Les Misères", des écrits jaillissants sous la bienveillance et l'admiration de sa femme, ses enfants et Juliette Drouet, sa maîtresse fidèle et accompagnante, naîtront "Les Misérables".

Ses douleurs intimes révèlent ce qui deviendra son nécessaire engagement politique en faveur des plus vulnérables.

Hugo s'érige et crie la vérité par-delà le sensible.
Pour lui, un monde politique soumis aux plus riches n'est pas une fatalité. Il est faux, il est contre nature, il offense la splendeur du monde réel.

Sa vérité sera celle des plus démunis.

Son appétence et génie d'écriture retrouvés avec "Les Contemplations" feront que la tristesse et la joie ne seront qu'une : la vérité triomphale de la poésie.

COUP DE COEUR • Roman historique • Par Sophie • 03 juin 2022
En savoir plus
Tous droits réservés Les Cocottes Rousses 2018 - Création graphique : www.atelierchose.com | Coralie_F - Développement web : JCG - Mentions légales