les cocottes rousses Menu
Retour aux coups de coeur
les cocottes rousses
visuel slider

Manga – Blue Period

de Tsubaka YAMAGUCHI

Éditions Pika, janvier 2021
Prix : 7.50 €

COUP DE COEUR • Manga ados - adulte • Par Sophie • 26 janvier 2021

Yatora, un lycéen perdu et sans ambition, aperçoit par hasard la toile peinte par une de ses camarades en cours d'art plastique. Un événement qui aurait pu rester sans conséquence mais qui va bouleverser sa vie. Sans talent apparent, il décide de se lancer corps et âme à la conquête de la seule et unique école supérieure d'art publique au Japon, la "Geidai" de Tokyo.

"Blue Period", dont le titre est une référence à l'œuvre de Pablo Picasso, est une série manga hors norme qui plonge littéralement le lecteur dans le monde de l'art, ses techniques, son histoire et ses pratiques. Plusieurs fois primée au Japon, cette œuvre est extrêmement rafraichissante et passionnante. Elle est menée d'une main de maître par la jeune mangaka Tsubasa YAMAGUCHI, elle-même issue de l'Université des arts de Tokyo (ou Geidai).

Les illustrations, au trait moderne et fluide, associées à un scénario particulièrement rythmé, font de ce manga un incontournable pour tous les amateurs d’œuvres originales.

Un petit trésor à découvrir absolument !

Yatora est un lycéen studieux à qui tout réussit. Pourtant, il ressent depuis toujours une impression de vide en lui. Jusqu’au jour où, par hasard, il tombe sur un tableau qui le subjugue littéralement…

Très vite, Yatora réalise que peindre est le seul moyen de faire passer ses émotions et de se révéler. Cet événement le pousse à se présenter au concours d’entrée de la plus sélective des écoles de Beaux-arts de Tokyo !

Derniers Coups de Coeur

visuel slider

Blizzard

de Marie VINGTRAS

Marie VINGTRAS (nom de plume) signe un premier roman haletant, rythmé tel un thriller et repéré dès sa parution (sélectionné pour trois prix de la rentrée littéraire 2021).

C'est le Grand Nord de l'Alaska qui nous accueille, le froid, le plein blizzard. Ici, quand une tempête se prépare, on calfeutre les fenêtres, on rentre le bois pour "tenir quelques "jours" et on se claquemure.

Bess, seule femme du récit, a la mauvaise idée de sortir au mauvais moment de la maison avec le "petit". Elle ne connaît pas tant la région et c'est quand elle lâche la main de l'enfant pour refaire ses lacets qu'elle réalise la catastrophe.

Mais Tom, 10 ans, a disparu dans le blizzard. Elle part à sa recherche, bientôt suivie par les quatre hommes qui vivent près d’elle : Benedict, Cole, Clifford et Freemann.

Les heures passent, et dans cette course folle contre la montre, s'invite la vérité de chacun des personnages. Le voile se lève sur le passé des uns et des autres. Le lecteur, à la manière d'un puzzle, découvre chaque pièce de leurs histoires. Des secrets, des démons et des douleurs mais aussi les motivations véritables qui les ont poussés à vivre dans ce coin si retiré du monde, sur une terre si rude qu'elle en cristallise en profondeur les drames enfouis du passé.

C'est un huis clos glaçant et pinçant que propose la jeune romancière, en faisant alterner par chapitres courts les voix intérieures des différents protagonistes. La construction est parfaite. Le style expose la violence des sentiments humains à la hauteur des éléments naturels qui se déchaînent.

Un roman remarquable.

COUP DE COEUR • Roman famille et société • Par Sophie • 20 décembre 2021
En savoir plus
visuel slider

La vérité sur la lumière

de Audur Ava OLAFSDOTTIR

Dýja est « mère de la lumière », elle est sage-femme, comme le fut sa tante, sa grand-mère et son arrière grand-mère.

Ses parents dirigent une entreprise de pompes funèbres et sa sœur est météorologue : dans sa famille, naître, vivre et mourir, cela au milieu de quelques tempêtes est événement aussi beau que fragile ou éphémère.

Ce nouveau roman de l'auteure islandaise Audur Ava OLAFSDOTTIR est suggestif, porté par des élans de pensées vagabondes sur l'existence, ses beautés, ses périples, ses tempêtes et ses accalmies multiples.

Tout est subtil et délicieux, même le banal et l'ordinaire sous la plume d Audur Ava OLAFSDOTTIR.

Elle entremêle humour, poésie et philosophie de vie avec brio. Elle suggère que "chaque vie qui s’allume est un univers. Et que chaque vie qui s’éteint est une galaxie".

Une lecture comme un moment de grâce.

COUP DE COEUR • Roman famille et société • Par Sophie • 06 décembre 2021
En savoir plus
Tous droits réservés Les Cocottes Rousses 2018 - Création graphique : www.atelierchose.com | Coralie_F - Développement web : JCG - Mentions légales