les cocottes rousses Menu
Retour aux coups de coeur
les cocottes rousses
visuel slider

Et ils dansaient le dimanche

de Paola PIGANI

Éditions Liana Levi, août 2021
Prix : 19.00 €

COUP DE COEUR • Roman historique • Par Sophie • 05 août 2021

RENCONTRE EVENEMENT AVEC PAOLA PIGANI
MARDI 19 OCTOBRE 2021 (cf. rubrique agenda)

Paola Pigani se consacre à l’écriture depuis de nombreuses années. Née en 1963 dans une famille d’immigrés italiens installés en
Charente, elle a exercé la profession d’éducatrice à Lyon, où elle réside toujours.

Elle est venue à l’écriture par la poésie et continue de publier, régulièrement des recueils. En 2013, elle fait paraître un premier roman très remarqué, "N’entre pas dans mon âme avec tes chaussures", couronné par plusieurs prix.
Ses deux romans suivants, "Venus d’ailleurs" ( 2015 ) et "Des orties et des hommes" ( 2019 ), salués par la critique, ont reçu un excellent accueil en librairie.

Son dernier roman, "Et ils dansaient le dimanche" redonne vie à un pan de la mémoire lyonnaise. Telle la chronique d’une vie humble faîte de combats dans une cité ouvrière textile « modèle » pendant la longue crise des années 1930.

Paola PIGANI recompose à merveille le quotidien de modestes vies d’immigrés et l'expérience intime et collective de l'avènement de la grande crise amenant chômage et la mise à l’écart des étrangers.

Son écriture est un hommage réussi et nuancé d'une époque et de vies portées par la solidarité, les affrontements et la détermination.


Sur le quai de la gare de Perrache, un jour de l’année 1929, une jeune Hongroise, Szonja, a rendez-vous avec son avenir: la France où brillent encore les Années folles et l’usine qui l’a embauchée à la production de viscose. Répondre au désir des femmes d’acquérir ces tissus soyeux à bas prix ne lui fait pas peur. Son rêve, c’était de quitter le dur labeur de paysanne de son pays d'origine.

À Vaulx-en-Velin, dans la cité industrielle, elle accepte la chambre d’internat chez les sœurs, les repas au réfectoire et les dix heures quotidiennes à l’atelier saturé de vapeurs chimiques. Postée plus de dix heures par jour à l’atelier, surveillant la transformation de la matière visqueuse en fil dans les vapeurs chimiques, elle résiste, passivement, mais aussi grâce à Elsa, Bianca, Marco et les autres ouvriers italiens qui la soustrait à l’enfermement et bientôt à la violence de Jean, épousé à la va-vite.

Szonja pourrait succomber à la mélancolie ouvrière, cela ne l'empêche nullement de danser le dimanche au bord de la Rize et de faire la fête : on grille les poissons pêchés dans la rivière, on danse. On parle politique aussi. Depuis février 1934 et les licenciements, les manifestations donnent l’occasion de se retrouver à Lyon dans les cortèges. Les jours à la cité, aussi grise que cosmopolite, ne seront plus les mêmes, portés par l’horizon commun qui se dessine.

Dans ces modestes vies d’immigrés, la grande crise fera irruption, amenant chômage, mise à l’écart des étrangers et affrontements avec les ligues. Portée par une inébranlable solidarité et une détermination à vivre, la colère constituera le socle de leur rassemblement, jusqu’à aboutir au Front populaire.

Derniers Coups de Coeur

visuel slider

BD – Ce que nous sommes

de ZEP

Quand il s'échappe de Titeuf, ZEP voit loin et donne à réfléchir aux place et rôle de l'homme sur terre.
Il anticipe le monde de demain.

Et c'est passionnant.

Après "The End", qui révèle la puissance de la nature tel un thriller botanique où les arbres se rebellent contre l'humanité, sa toute dernière BD "Ce que nous sommes" explore le "nous" augmenté.

Il pose la question de l'accès au savoir selon l'appartenance sociale grâce à l'assistance technologique dans une société hyperconnectée.

ZEP offre une fois de plus, avec Constant, son héro, une BD futuriste voire anticipatrice (?) qui invite aux questionnements philosophiques de l'Evolution et de ses dérives existentielles.

L'homme dans la BD de ZEP est augmenté. Plus la peine d'être scolarisé. Constant a appris 15 ans d'école en 3 minutes.
Il parle 12 langues. La nourriture, les boissons, tout cela a disparu, au profit de gélules.
La sexualité ? Virtuelle. Vous pouvez être ce vous voulez quand vous voulez.

Le Data Brain center stocke toutes les intelligences. Constant fait partie de la première génération à être née avec un second cerveau numérique.
30 ans qu'il existe.
Mais s'il a le pouvoir d'augmenter l'homme, il n'a pas le pouvoir de réduire les inégalités.

En résumé, plus on a les moyens, plus on est augmenté.

C'est percutant, c'est brillant et cette lecture ouvre et éclaire bien plus que les yeux !



COUP DE COEUR • BD adulte - Roman graphique • Par Sophie • 19 juin 2022
En savoir plus
visuel slider

Léopoldine

de Thierry CONSIGNY

Léopoldine, fille aînée et enfant chéri de Victor Hugo se noie le 4 septembre 1843. Son père a quarante et un. Déchiré par la perte, il se réfugie dans le silence pendant trois ans.

Une période de déflagration pour l'homme meurtri en son âme. Lui qui ne cessait de composer, ne publie plus un seul poème, plus un vers, plus rien. De ces trois années muettes vont émerger ses plus grands chefs d'oeuvre, les plus violents aussi.

Conservateur, proche du pouvoir, Hugo devient révolutionnaire. Il fuit les faussetés mondaines, les postures, les impostures, les artifices. Il hait les mensonges qui oppressent et les richesses qui écrasent.

De ce qu'il avait nommé "Les Misères", des écrits jaillissants sous la bienveillance et l'admiration de sa femme, ses enfants et Juliette Drouet, sa maîtresse fidèle et accompagnante, naîtront "Les Misérables".

Ses douleurs intimes révèlent ce qui deviendra son nécessaire engagement politique en faveur des plus vulnérables.

Hugo s'érige et crie la vérité par-delà le sensible.
Pour lui, un monde politique soumis aux plus riches n'est pas une fatalité. Il est faux, il est contre nature, il offense la splendeur du monde réel.

Sa vérité sera celle des plus démunis.

Son appétence et génie d'écriture retrouvés avec "Les Contemplations" feront que la tristesse et la joie ne seront qu'une : la vérité triomphale de la poésie.

COUP DE COEUR • Roman historique • Par Sophie • 03 juin 2022
En savoir plus
Tous droits réservés Les Cocottes Rousses 2018 - Création graphique : www.atelierchose.com | Coralie_F - Développement web : JCG - Mentions légales