les cocottes rousses Menu
Retour aux coups de coeur
les cocottes rousses
visuel slider

Encabanée

de Gabrielle FILTEAU-CHIBA

Éditions Le mot Et Le Reste
Prix : 13.00 €

COUP DE COEUR • Roman biographique • Par Sophie • 26 janvier 2021

En 2013, Gabrielle FILTEAU-CHIBA décide de changer de vie. Elle aspire à un rythme de vie plus lent et plus près de la nature. Elle vend ses affaires de citadine, quitte Montréal, achète une terre près de la rivière Kamouraska à Saint-Bruno et emménage dans une cabane rustique du Bas-du-Fleuve.

Elle y vit sans électricité et sans eau courante et s'y projette pour quelques temps. Piégée par une vague de froid, elle s’encabane pendant 10 jours.

En un très court récit, et par les pensées d'Anouk, son double fictionnel, elle raconte le rude hiver, isolée dans les bois, entre nuits blanches, luttes acharnées contre le froid et les disettes imposées.

Elle décrit dix jours d'une vie de solitude profonde qui l’ont inspirée et qui l'ont amenée à tenir un journal quotidien qui deviendra finalement un livre. Elle s'imagine entourée de coyotes, elle s’émerveille des aurores boréales et des étoiles filantes. Fiction ou réalité ? Elle dira plus tard : « Je me suis imaginé des choses qui ne sont peut-être pas arrivées. Dans un délire d’avoir froid et de ne pas dormir. Tes peurs prennent plus de place. Tu ne sais plus s’il y a quatre ou quarante coyotes dehors ».

"Encabanée" est un retour à soi, un voyage intime, une séquence choisie d'existence ascétique. Aux phases d'allégresse succèdent de vraies périodes de doute et de belles réflexions sur notre façon d'habiter le monde.

Lassée de participer au cirque social qu'elle observe quotidiennement à Montréal, Anouk quitte son appartement pour une cabane rustique au Kamouraska, là où naissent les bélugas.

Encabanée dans le plus rude des hivers, elle apprend à se détacher de son ancienne vie et renoue avec ses racines. Couper du bois, s'approvisionner en eau, dégager les chemins, les gestes du quotidien deviennent ceux de la survie. Débarrassée du superflu, accompagnée par quelques-uns de ses poètes essentiels et de sa marie-jeanne, elle se recentre, sur ses désirs, ses envies et apprivoise cahin-caha la terre des coyotes et les sublimes nuits glacées du Bas-Saint-Laurent.

Derniers Coups de Coeur

visuel slider

Nos corps étrangers

de Carine JOAQUIM

Carine JOAQUIM est née à Paris et vit en région parisienne où elle enseigne l’histoire-géographie. Avec "Nos corps étrangers", un premier roman d'une grande finesse psychologique, elle touche le coeur, sonde les corps et sublime l'âme humaine.

Le sujet est universel et récurrent en littérature : l'itinéraire d'un couple ou le destin d'une famille ordinaire. Un savant mélange d'amour, de séparation, d'apprentissage, de peurs et de doutes. Vouloir tout quitter, partir, puis revenir. L'équilibre que l'on cherche à (re)tenir à tout prix. Pour quoi ? Pour qui ?

L'histoire est belle et cruelle : un couple en danger qui s'accroche et s'enfonce dans le déni. Tout, absolument tout dans ce récit sonne juste et frappe fort.

Carine JOACHIM décrypte savamment les mécaniques des esprits et des corps, les incompréhensions et les espoirs secrets qui embrasent nos vies. Elle sublime les relations détruites autant que les passions naissantes.

Un premier roman doté d'une très belle plume avec une fin aussi glaçante qu'époustouflante !

COUP DE COEUR • Roman famille et société • Par Sophie • 20 février 2021
En savoir plus
visuel slider

Zita

de Olivier HERCEND

Nous sommes dans les années 20, au fin fond de l'Italie. La toute jeune Zita est fille des aubergistes du village. Elle sert en tant que bonne chez Monsieur Leone, le notaire respecté du village. Ce dernier est revenu mutilé de la Première Guerre mondiale et fût autrefois un grand passionné de courses automobiles.

Grâce au vieux Leone, Zita découvre une passion insoupçonnée : piloter des voitures de courses. Zita ne parle jamais. Zita écoute. Zita apprend. Zita excelle. Alors que la compétition automobile devient pour l'Italie fachiste un symbole national de puissance, Zita s'impose dans ce milieu aussi masculin que méprisant pour les faibles et les étrangers.

"Zita" est un premier roman singulier, très original, à la lecture exaltante et trépidante. Olivier HERCEND explore le cheminement intime et solitaire d'une femme dans une époque sombre de l'histoire. Son écriture transpire l'expérience de l'exaltation de la course : on s'accroche au livre dans les virages !

On ne peut être qu'ému et bouleversé par l'histoire de "Zita", simple petite bonne en Italie qui, en 1922, est devenue une incroyable pilote et inégalable championne.

COUP DE COEUR • Roman historique • Par Sophie • 20 février 2021
En savoir plus
Tous droits réservés Les Cocottes Rousses 2018 - Création graphique : www.atelierchose.com | Coralie_F - Développement web : JCG - Mentions légales