les cocottes rousses Menu
Retour aux coups de coeur
les cocottes rousses
visuel slider

La tendresse du crawl

de Colombe SCHNECK

Éditions Grasset, mars 2019
Prix : 13.00 €

COUP DE COEUR • Roman amour et amitié • Par Sophie • 14 mars 2019

Très beau -et court- récit sur un amour raté. Pas le premier et probablement pas le dernier. D'une plume juste, tendre et émouvante, Colombe Schneck, se met une nouvelle fois en scène sans aucun fard. Elle mobilise et engage sa mémoire sensorielle et nous invite à entrer dans sa dernière danse sentimentale. Elle a 50 ans, elle se découvre puis s'abandonne. C'est une rencontre puissante qui tantôt anime joyeusement, tantôt abîme tristement. Les sentiments transpirent, débordent, submergent, malmènent. Apprenons-nous vraiment de l'amour ? Rien n'est moins sûr. Que l'on soit ado ou quinqua, au fond on reste les mêmes, on traverse les mêmes peurs, les mêmes doutes, on tremble à la fois d’aimer et d’être quitté. Un petit texte flamboyant comme une brève méditation sur le bonheur d'être aimé et le sentiment amoureux.

"Il m’a appris que j’avais un corps. Avant de le rencontrer, je n’avais pas de corps, mes bras, mes jambes, mon cou, sont une partie, de moi, négligeable. Je ne les connais pas, je ne les sens pas, je n’y fais pas attention, me tiens mal, courbée, tordue. Je le nourrissais, je l’activais un peu par quelques mouvements physiques, de la marche, du vélo. Il me répétait, ton corps a autant d’importance que ton esprit. J’étais étonnée […]J’avais connu une succession d’hommes, pourtant je passais davantage de temps à imaginer l’amour qu’à le vivre. J’avais si peur de la réalité. Et puis je retrouve Gabriel, croisé au lycée, à quinze ans".
Tout au long de nos neuf mois d’amour, la peur revenait s’installer. Parfois je l’imaginais avec une autre, le plus souvent disparu, blessé, mort. La première fois, il ne m’avait pas téléphoné pendant 24 heures. Le lendemain, il était là, devant moi, me souriant et moi souriant de mon inquiétude.
La dernière fois, il devait me rejoindre à la piscine. Il m’avait prévenue de son retard et je comptais les longueurs, dix de brasse, dix de crawl. Il n’était toujours pas là pour les dix dernières en dos crawlé. Il ne viendrait jamais, il m’avait oubliée, quittée déjà, il avait eu un accident, il était dans le coma... Dans le vestiaire, j’ai cherché mon téléphone, il m’avait laissé plusieurs messages. Mon amour, mon cœur, désolé, je t’attends devant l’entrée de la piscine.
Il disait qu’il n’avait aucun doute sur l’amour qu’il ressentait, j’étais la femme de sa vie. Mais il ne pouvait rien m’assurer, l’amour entre un homme et une femme n’était pas indéfectible.
Je devais m’habituer à l’incertitude de notre amour.".

Derniers Coups de Coeur

visuel slider

La vérité sur la lumière

de Audur Ava OLAFSDOTTIR

Dýja est « mère de la lumière », elle est sage-femme, comme le fut sa tante, sa grand-mère et son arrière grand-mère.

Ses parents dirigent une entreprise de pompes funèbres et sa sœur est météorologue : dans sa famille, naître, vivre et mourir, cela au milieu de quelques tempêtes est événement aussi beau que fragile ou éphémère.

Ce nouveau roman de l'auteure islandaise Audur Ava OLAFSDOTTIR est suggestif, porté par des élans de pensées vagabondes sur l'existence, ses beautés, ses périples, ses tempêtes et ses accalmies multiples.

Tout est subtil et délicieux, même le banal et l'ordinaire sous la plume d Audur Ava OLAFSDOTTIR.

Elle entremêle humour, poésie et philosophie de vie avec brio. Elle suggère que "chaque vie qui s’allume est un univers. Et que chaque vie qui s’éteint est une galaxie".

Une lecture comme un moment de grâce.

COUP DE COEUR • Roman famille et société • Par Sophie • 06 décembre 2021
En savoir plus
visuel slider

Elise sur les chemins

de Bérengère COURNUT

Ce texte est une petite pépite, une merveille, une sucrerie, une madeleine de Proust...

L'auteure Bérengère COURNUT s’est inspirée de la vie familiale du géographe, écrivain et anarchiste Élisée Reclus (1830-1905) pour composer une fable voyageuse, bucolique et poétique.

Elise sur les chemins est une quête, un voyage sur le sentier des rêves . La nature est magicienne, la famille est souveraine, la liberté est reine.

Impossible de ne pas succomber aux charmes, finesses et douceurs de ce texte, écrit en vers librement et parfaitement maîtrisé de bout en bout.

Une lecture sublime et enchanteresse.





COUP DE COEUR • Conte adulte • Par Sophie • 06 décembre 2021
En savoir plus
Tous droits réservés Les Cocottes Rousses 2018 - Création graphique : www.atelierchose.com | Coralie_F - Développement web : JCG - Mentions légales