les cocottes rousses Menu
Retour aux coups de coeur
les cocottes rousses
visuel slider

La tendresse du crawl

de Colombe SCHNECK

Éditions Grasset, mars 2019
Prix : 13.00 €

COUP DE COEUR • Roman - Récit • Par Sophie • 14 mars 2019

Très beau -et court- récit sur un amour raté. Pas le premier et probablement pas le dernier. D'une plume juste, tendre et émouvante, Colombe Schneck, se met une nouvelle fois en scène sans aucun fard. Elle mobilise et engage sa mémoire sensorielle et nous invite à entrer dans sa dernière danse sentimentale. Elle a 50 ans, elle se découvre puis s'abandonne. C'est une rencontre puissante qui tantôt anime joyeusement, tantôt abîme tristement. Les sentiments transpirent, débordent, submergent, malmènent. Apprenons-nous vraiment de l'amour ? Rien n'est moins sûr. Que l'on soit ado ou quinqua, au fond on reste les mêmes, on traverse les mêmes peurs, les mêmes doutes, on tremble à la fois d’aimer et d’être quitté. Un petit texte flamboyant comme une brève méditation sur le bonheur d'être aimé et le sentiment amoureux.

"Il m’a appris que j’avais un corps. Avant de le rencontrer, je n’avais pas de corps, mes bras, mes jambes, mon cou, sont une partie, de moi, négligeable. Je ne les connais pas, je ne les sens pas, je n’y fais pas attention, me tiens mal, courbée, tordue. Je le nourrissais, je l’activais un peu par quelques mouvements physiques, de la marche, du vélo. Il me répétait, ton corps a autant d’importance que ton esprit. J’étais étonnée […]J’avais connu une succession d’hommes, pourtant je passais davantage de temps à imaginer l’amour qu’à le vivre. J’avais si peur de la réalité. Et puis je retrouve Gabriel, croisé au lycée, à quinze ans".
Tout au long de nos neuf mois d’amour, la peur revenait s’installer. Parfois je l’imaginais avec une autre, le plus souvent disparu, blessé, mort. La première fois, il ne m’avait pas téléphoné pendant 24 heures. Le lendemain, il était là, devant moi, me souriant et moi souriant de mon inquiétude.
La dernière fois, il devait me rejoindre à la piscine. Il m’avait prévenue de son retard et je comptais les longueurs, dix de brasse, dix de crawl. Il n’était toujours pas là pour les dix dernières en dos crawlé. Il ne viendrait jamais, il m’avait oubliée, quittée déjà, il avait eu un accident, il était dans le coma... Dans le vestiaire, j’ai cherché mon téléphone, il m’avait laissé plusieurs messages. Mon amour, mon cœur, désolé, je t’attends devant l’entrée de la piscine.
Il disait qu’il n’avait aucun doute sur l’amour qu’il ressentait, j’étais la femme de sa vie. Mais il ne pouvait rien m’assurer, l’amour entre un homme et une femme n’était pas indéfectible.
Je devais m’habituer à l’incertitude de notre amour.".

Derniers Coups de Coeur

visuel slider

La certitude des pierres

de Jérôme BONNETTO

"La certitude des pierres" est un texte rugueux, tendu et minéral construit comme une tragédie. Jérôme Bonnetto sonde comme personne les âmes recroquevillées dans l'isolement et la monotonie des jours. Il traduit à merveille l'hostilité de la montagne et de l'existence qu'elle engendre, la mesquinerie ordinaire et la peur de l'inconnu. Nous entrons de plein pied dans une guerre de la terre entre deux clans, les chasseurs et le berger, les habitudes et la nouveauté, les enracinés et l'étranger. D'une écriture puissante, ample, poétique, il donne à voir l'étroitesse d'esprit des hommes, l'énigme insondable de leurs rêves et l'immensité de leur folie.

COUP DE COEUR • Roman - Récit • Par Sophie • 30 mars 2020
En savoir plus
visuel slider

Rivage de la colère

de Caroline LAURENT

Après son succès et notre énorme coup de coeur pour son premier roman "Et soudain la liberté", Caroline Laurent revient sur un pan méconnu de l'histoire mauricienne qui résonne à ses propres origines. Elle offre un récit romanesque dans l'archipel des Chagos, dont l'île de Diego Garcia a été vendue et vidée de ses habitants pour l’installation d’une base militaire américaine. Sacrifiée et expulsée, la population de cet archipel est sommée de quitter l'île en une heure de temps pour finir dans des bidonvilles sur l'île Maurice...
C'est tout en finesse et extrêmement bien documentée que Caroline Laurent nous embarque dans une fresque historique au souffle puissant et parfaitement rythmée. Les personnages sont attachants et terriblement touchants. Ce livre est l'histoire d'un combat. Aujourd'hui, le drame est toujours en jugement devant la Cour Internationale de Justice de La Haye.



COUP DE COEUR • Roman - Récit • Par Audrey • 30 mars 2020
En savoir plus
Tous droits réservés Les Cocottes Rousses 2018 - Création graphique : www.atelierchose.com | Coralie_F - Développement web : JCG - Mentions légales