les cocottes rousses Menu
Retour aux coups de coeur
les cocottes rousses
visuel slider

La tendresse du crawl

de Colombe SCHNECK

Éditions Grasset, mars 2019
Prix : 13.00 €

COUP DE COEUR • Roman - Récit • Par Sophie • 14 mars 2019

Très beau -et court- récit sur un amour raté. Pas le premier et probablement pas le dernier. D'une plume juste, tendre et émouvante, Colombe Schneck, se met une nouvelle fois en scène sans aucun fard. Elle mobilise et engage sa mémoire sensorielle et nous invite à entrer dans sa dernière danse sentimentale. Elle a 50 ans, elle se découvre puis s'abandonne. C'est une rencontre puissante qui tantôt anime joyeusement, tantôt abîme tristement. Les sentiments transpirent, débordent, submergent, malmènent. Apprenons-nous vraiment de l'amour ? Rien n'est moins sûr. Que l'on soit ado ou quinqua, au fond on reste les mêmes, on traverse les mêmes peurs, les mêmes doutes, on tremble à la fois d’aimer et d’être quitté. Un petit texte flamboyant comme une brève méditation sur le bonheur d'être aimé et le sentiment amoureux.

"Il m’a appris que j’avais un corps. Avant de le rencontrer, je n’avais pas de corps, mes bras, mes jambes, mon cou, sont une partie, de moi, négligeable. Je ne les connais pas, je ne les sens pas, je n’y fais pas attention, me tiens mal, courbée, tordue. Je le nourrissais, je l’activais un peu par quelques mouvements physiques, de la marche, du vélo. Il me répétait, ton corps a autant d’importance que ton esprit. J’étais étonnée […]J’avais connu une succession d’hommes, pourtant je passais davantage de temps à imaginer l’amour qu’à le vivre. J’avais si peur de la réalité. Et puis je retrouve Gabriel, croisé au lycée, à quinze ans".
Tout au long de nos neuf mois d’amour, la peur revenait s’installer. Parfois je l’imaginais avec une autre, le plus souvent disparu, blessé, mort. La première fois, il ne m’avait pas téléphoné pendant 24 heures. Le lendemain, il était là, devant moi, me souriant et moi souriant de mon inquiétude.
La dernière fois, il devait me rejoindre à la piscine. Il m’avait prévenue de son retard et je comptais les longueurs, dix de brasse, dix de crawl. Il n’était toujours pas là pour les dix dernières en dos crawlé. Il ne viendrait jamais, il m’avait oubliée, quittée déjà, il avait eu un accident, il était dans le coma... Dans le vestiaire, j’ai cherché mon téléphone, il m’avait laissé plusieurs messages. Mon amour, mon cœur, désolé, je t’attends devant l’entrée de la piscine.
Il disait qu’il n’avait aucun doute sur l’amour qu’il ressentait, j’étais la femme de sa vie. Mais il ne pouvait rien m’assurer, l’amour entre un homme et une femme n’était pas indéfectible.
Je devais m’habituer à l’incertitude de notre amour.".

Derniers Coups de Coeur

visuel slider

Demain la brume

de Timothée Demeillers

SOIREE RENCONTRE AVEC TIMOTHEE DEMEILLERS
JEUDI 5 NOVEMBRE 2020 (cf. rubrique AGENDA)

SUR RESERVATION - NOMBRE DE PLACE LIMITE -

La grande histoire du 20ème siècle qui nous chope, qui nous tient et qui ne nous lâche pas. L'Europe des années 90 qui s'offre la vie d'une jeunesse, entre Nevers, Zagreb et Vukovar. Une génération d'adolescents français, croates et serbes, tous pris dans la tourmente et la violence des idéaux nationalistes. Dans ce magnifique roman, que l'on lit à souffle coupé, nous découvrons une génération portée par de profonds désirs de liberté, engagée, tourmentée, tout aussi enragée que résignée. Un livre qui hurle que ceux qui aiment sont aussi capables de tuer. Superbe !

"DEMAIN LA BRUME", UN GROS COUP DE COEUR DES COCOTTES

COUP DE COEUR • Roman - Récit • Par Sophie • 25 octobre 2020
En savoir plus
visuel slider

BD – Radium girls

de Cy

COUP DE COEUR DE KEVIN - Bande dessinée

Etats-Unis dans les années 20. Des ouvrières travaillent quotidiennement au contact du radium, utilisé par de nombreuses industries pour sa phosphorescence naturelle. Des années plus tard, nombreuses d'entre-elles déclarent des troubles multiples : pertes de dents, anémies et cancers. Le radium s’avère être une substance extrêmement dangereuse...
Dans ce superbe roman graphique, la dessinatrice CY invite à la rencontre de six jeunes femmes, depuis l'ivresse de leur jeunesse et de leurs débuts insouciants, en passant par leur quotidien de malades incurables jusqu'au combat qu'elles engagent contre leur employeur, ce dernier les ayant consciemment exposées à un danger de mort. Un combat perdu d’avance. C'est un portrait fort, réalisé au trait léger et coloré, de la condition féminine des années folles. Le destin terrible des "Radium Girls", jeunes femmes injustement sacrifiées sur l’autel du progrès technique. Une véritable tragédie des temps modernes.

COUP DE COEUR • Bande dessinée adulte • Par Sophie • 14 octobre 2020
En savoir plus
Tous droits réservés Les Cocottes Rousses 2018 - Création graphique : www.atelierchose.com | Coralie_F - Développement web : JCG - Mentions légales