les cocottes rousses Menu
Retour aux coups de coeur
les cocottes rousses
visuel slider

Komodo

de David VANN

Éditions Gallmeister, mars 2021
Prix : 22.80 €

COUP DE COEUR • Roman famille et société • Par Sophie • 12 avril 2021

C'est un cadre paradisiaque qui attend Tracy, la narratrice du huitième roman de l'auteur américain David VANN. Elle découvre Komodo, une petite île au large de l'Indonésie. Au programme, une semaine de plongée pour des retrouvailles familiales avec son frère aîné, Roy, baroudeur divorcé, et leur mère septuagénaire. Une semaine avec combinaison et bouteille d’oxygène pour admirer les trésors des récifs coralliens, les requins, les raies mantas, les tortues de mer...Une semaine d’accalmie, la première en cinq ans, depuis la naissance de ses jumeaux.

Pourtant, c'est une femme aigrie et frustrée, engluée dans son mariage et désabusée par sa vie de couple qui débarque. Très vite, le ton est donné. Tracy jalouse son frère Roy qui s'est affranchi de femme et enfant pour vivre sa vie. Elle ne manque pas une occasion pour exprimer ses frustrations et sa rancoeur.

D'incroyables scènes de découverte sous marines, aussi splendides que silencieuses, tempèrent les irruptions et ressentiments de Tracy. L'atmosphère tourne au vinaigre. Jusqu'à l'incident de trop...

Avec "Komodo", David VANN signe un livre suffocant, où la splendeur des fonds marins océaniques côtoie la détresse et le trouble d’une femme.

Tout en apnée, il sonde les abysses d'une âme humaine. Celle d'une épouse malheureuse, clouée au sol par la maternité et destinée au rôle de mère désaxée.

David VANN, auteur du spectaculaire roman "Sukkwan Island"(paru aux éditions Gallmeister en 2010), confirme ici son immense talent pour raconter l'intime et le creux intérieur des familles dysfonctionnelles. Ses confrères disent de lui qu'il n'est pas un écrivain mais un magicien. Nous approuvons !


En compagnie de sa mère, et sur l’invitation de son frère aîné Roy, Tracy quitte la Californie et rejoint l’île de Komodo, en Indonésie. Pour elle, délaissée par son mari et épuisée par leurs jeunes jumeaux, ce voyage exotique laisse espérer des vacances paradisiaques : une semaine de plongée en compagnie de requins et de raies manta. C’est aussi l’occasion de renouer avec son frère Roy qui mène une vie chaotique depuis son divorce et qui s’est éloigné de sa famille. Mais, très vite, la tension monte et Tracy perd pied, submergée par une vague de souvenirs familiaux, teintée de rancoeur. Les reproches fusent. Dès lors, un duel s’engage entre frère et soeur. Chaque nouvelle immersion dans un monde sous-marin fascinant entraîne une descente de plus en plus violente à l’intérieur d’elle-même, jusqu’à atteindre un point de non-retour.

Derniers Coups de Coeur

visuel slider

Imaginer la pluie

de Santiago PAJARES (auteur), Claude BLETON (traduit de l'espagnol par)

"Les enfants grandissent et deviennent des hommes. Les hommes grandissent et se détruisent eux-mêmes".

IONAH n’a jamais connu que les dunes et pour seule compagnie sa mère qui lui raconte un monde détruit par la folie des hommes. Ici point de rose à soigner, point de renard ou d’astéroïde à chérir. La nostalgie n’a pas cours, seul compte ce qui autorise la survie : un appentis pour s’abriter des tempêtes de sable, quelques palmiers, un puits, beaucoup de lézards et de rares légumes.

Consciente que son petit prince devra un jour désirer autre chose, la mère fait de lui le dépositaire de ses souvenirs. Elle lui représente ce qui composait l’existence d’avant : le goût du café fumant, l’arôme des fleurs, la rosée du matin sur les fougères, les notes d’un piano – mais aussi la haine, la cupidité et la guerre. Elle sait qu’un jour il lui faudra partir et s’arracher à ce lieu sécure et familier mais précaire.

IONAH, qui n'a jamais connu que le désert, survit à la mort de sa mère. Terrassé par le silence, le garçon entreprend un long voyage pour revenir vers les hommes. Au-delà des dunes, ce sont d'innombrables dangers qui l'attendent.

Santiago PAJARES compose une merveilleuse fable, une formidable épopée post-apocalyptique qui se concentre sur le désert intérieur et sur le rêve d'un nouveau départ composé d’épreuves, de solitudes et de mirages. Avec une rare poésie, il interroge ce qu’il reste de nous lorsque les corps sont soumis à la survie et à la solitude.

"Imaginer la pluie" est un récit profond qui s’attache à l’inventaire de ce qui est réellement indispensable à notre bonheur.

Une véritable prouesse littéraire, aux inspirations multiples, sur le sens de l'amour et du courage individuel. Un joyau universel.


COUP DE COEUR • Conte adulte • Par Sophie • 19 avril 2021
En savoir plus
visuel slider

L’été de la sorcière

de Kaho NASHIKI (auteur), Déborah PIERRET-WATANABE (traduit du japonais par)

On passe lentement un col et au bout de la route, dans la forêt, c’est là...la maison de grand-mère.

Parfois par la force des choses...les souvenirs d'enfance ressurgissent.
La jeune Mai se souvient d'un été passé avec sa grand-mère alors qu'elle ne veut plus retourner en classe, bien trop oppressée par ses angoisses intérieures qu'elle ne décodent pas.

Souvent avec pudeur...les souvenirs d'enfance ressurgissent.
May passe l'été chez cette grand-mère, d'origine anglaise, un peu sorcière, qui mène une vie solide et calme au milieu des érables et des bambous.

Avec douceur...certains souvenirs d'enfance ressurgissent.
May y découvre une vie rythmée par la nature, les secrets des plantes qui guérissent et les gestes bien ordonnés qui permettent de conjurer les émotions qui nous étreignent.

Dans ce très beau roman, intimiste et personnel, Kaho NASHIKI parle d'héritage et de transmission. On n'échappe pas à la singularité de la culture japonaise. Le rythme est calme et transpire la sérénité. Le style est savoureux et poétique.

Un moment lecture qui fait du bien.






COUP DE COEUR • Roman famille et société • Par Sophie • 19 avril 2021
En savoir plus
Tous droits réservés Les Cocottes Rousses 2018 - Création graphique : www.atelierchose.com | Coralie_F - Développement web : JCG - Mentions légales