Nos derniers coups de coeur ado

Publié le Publié dans Coups de coeur ados

u41

SERIE U4
Y.GREVET, F. HINCKEL, C. TREBOR, V. VILLEMOT
Editions Syros / Nathan, 2015-2016
A partir de 14 ans – Prix : 16,90
Série conseillée par Sophie

Une série de quatre romans écrits par quatre auteurs reconnus pour leur travail et leurs œuvres pour ados. Une série écrite à quatre, c’est du jamais vu sur la scène éditoriale !

Mais alors U4, qu’est-ce que c’est ?
Ce sont quatre romans qui se lisent tous indépendamment et écrit de quatre points de vues très différents, tous à la première personne.

Tout commence au mois de novembre, en Europe. Cela fait une dizaine de jours que le virus U4 sévit. Les morts se comptent par millions… et seuls les adolescents entre 15 et 18 ans semblent y survivre.

A priori, nos quatre personnages n’ont rien en commun : l’un vit à Marseille, l’autre en Bretagne, l’une encore à Lyon ou encore à Paris. Et pourtant, ils jouent tous à un jeu en ligne nommé Warriors of Time. Et tous reçoivent un étrange message du jeu-vidéo qui leur annonce qu’ils peuvent empêcher la catastrophe biologique…

U4
 est un bel enjeu éditorial qui mérite qu’on s’y intéresse fortement tant pour son intrigue accrocheuse que pour les auteurs qui ont relevé le défi de créer un nouvel édifice littéraire.

 

leveilstade1L’Éveil stade 1, J-B DE PANAFIEU
Editions Gulfstream, septembre 2016
A partir de 13 ans – Prix : 16,50
Roman ado conseillé par Sophie

Un mystérieux virus semble développer prodigieusement l’intelligence des animaux. À travers le monde, l’épizootie se propage rapidement dans les villes, les élevages, les forêts, affolant les biologistes, les amis des animaux et les compagnies agroalimentaires.

Et si le rapport de force entre les animaux et les hommes s’inversait ?
Et si les bêtes décidaient de lutter pour sauver leur peau et leur liberté ?

Un livre à dimension biologique qui interroge les manipulations génétiques et notre vision des animaux. La relation des hommes avec les autres espèces d’êtres vivants se révèle complexe et variée mais toujours problématique. On attend le stade 2 avec impatience !


sang-de-luneSang de lune,
C. BOUSQUET
Editions Gulfstream, août 2016
A partir de 13 ans – Prix : 17,00 euros
Roman ado conseillé par Sophie

Alta. Une cité où les femmes sont soumises à l’autorité des fils-du-soleil. Gia, comme toutes les sang-de-lune, doit docilement se plier aux règles édictées par le conseil des Sept, sous peine de réclusion, ou pire, de mort. Impossible d’échapper au joug de cette société où règne la terreur.

Pourtant, le jour où sa petite sœur Arienn découvre la carte d’un monde inconnu, les deux jeunes filles se prennent à rêver à une possible liberté. Mais ce rêve est bientôt menacé par l’annonce du mariage de Gia. Le temps presse, elles doivent fuir. Or, pour atteindre ce monde mystérieux qui cristallise leurs espoirs, toutes deux doivent traverser les Régions Libres, un territoire effrayant où cohabitent hordes barbares et créatures monstrueuses, issues de la matière même de l’obscurité.

Une dystopie lunaire, un entre-monde de cuivre et de ténèbres, peuplé d’ombres et de chimères. Une réflexion profonde sur la liberté et sur la condition féminine.

 

couv-songe-a-la-douceurSonge à la douceur, C. BEAUVAIS
Editions Sarbacane, août 2016
A partir de 13 ans – Prix : 15, 50euros
Roman ado conseillé par Sophie

Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans et il en a 17. C’est l’été, et il n’a rien d’autre à faire que de lui parler. Il est sûr de lui, charmant, et plein d’ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse de lui, et lui, semblerait-il… aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon. Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana s’est affirmée, elle est mûre et confiante ; Eugène s’aperçoit alors qu’il l’aime profondément. Mais est-ce qu’elle veut encore de lui ? Songe à la douceur , c’est l’histoire d’un amour absolu et déphasé – l’un adolescent, l’autre à l’âge adulte – et de ce que dix ans d’une vie peuvent changer. Une double histoire d’amour inspirée de l’opéra « Eugène Onéguine » de Pouchkine et de Tchaikovsky – écrite en vers, pour en garde toute la la poésie.

Dans ce récit, il est question de gâchis, de secondes chances et de temps perdu…C’est un roman renversant en vers (un format qui pourrait a priori repousser les jeunes lecteurs) et qui émerveille par sa forme et sa structure. Une vraie réussite !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *